now loading

Thibault Gatinel, un artiste éclectique

by Maude Cavat
13 mai 2020

Teaz | Music Producer

Thibault Gatinel, est un jeune artiste autodidacte, talentueux qui compose et produit des musiques de styles très différents en y mettant toute sa sensibilité et sa passion. A ce jour il a déjà produit 6 albums alors qu’il n’a pas encore 30 ans.

Baigné dans la musique depuis son plus jeune âge, grâce à sa famille il a su tirer parti de tout ce qu’il a entendu lorsqu’il était enfant. Un oncle pianiste de jazz professionnel, une mère passionnée de musique funk et de variétés françaises et un père appréciant la musique latino.

Voici son parcours.

Il y a toujours eu un piano dans les maisons de famille, donc je jouais un peu mais rien de très sérieux. A l’age de 12 ans j’ai pris 1 an de cours de piano et j’ai ensuite arrêté. A 16 ans j’ai repris le piano car je voulais principalement reproduire les musiques de films que j’aimais bien. Je le faisais à l’oreille. Puis après je me suis dit, pourquoi pas créer moi-même les musiques avec les accords que je connaissais. Durant mes études de STAPS, j’ai découvert le logiciel Fruity Loops permettant de composer mes propres musiques sur ordinateur.

Cette passion et ce don pour la musique ont été plus forts que tout

A 20 ans je suis allé à Paris pour me former aux métiers du cinéma à la SAE. Je vivais chez ma tante avec mon cousin, Ken Linh Doky, lui-même musicien et compositeur et ma cousine, Mai Lan Doky, chanteuse. A cette époque mon cousin faisait de la musique avec un de ses amis, Bhati, qui est rappeur, et par la suite j’ai fini par composer également des musiques pour lui. On a créé 3 albums ensemble. Depuis j’ai produit pour ma cousine et d’autres artistes.

Un style avec plusieurs origines

Je suis d’origine danoise, guyanaise et française, ce qui m’a permis, via ces différentes cultures, à être assez éclectique. J’ai beaucoup été influencé par la musique américaine notamment le hip-hop. Mon style de musique est, au sens large, plutôt urbain. Effectivement mes influences sont ce qu’on appelle la « black music », le hip-hop, le RnB, le jazz, la soul et les musiques caribéennes comme la dancehall, le Kompa, le zouk, le mrengue, le reggaeton, la salsa etc. Mais il y a plein de sons de variétés, musique classique, pop ou traditionnelles du monde que je peux adorer. Je reste très ouvert au niveau musical.

Thibault utilise sa sensibilité pour composer une musique unique

Ce que j’aime c’est le côté sur-mesure lorsque je produis une musique. J’aime être en studio avec l’artiste pendant que je compose. Ça nous permet d’être dans la même énergie dès le début du processus de création d’un son. Ça m’amuse aussi d’apporter ma patte à un style qui me challenge un peu comme l’électro par exemple. J’ai la capacité de faire des sons très mélodieux et les gens qui écoutent mes musiques aiment la sensibilité que je peux y mettre. On dit souvent que la musique est l’art qui émeut le plus rapidement. Et j’y crois, ça agit beaucoup sur la culture en général.

J’ai ce côté assez politisé hors musique. J’ai envie de faire changer les choses, apporter quelque chose. Mon instrument de prédilection reste le piano, cependant je joue aussi de la batterie et du ukulélé. Pour l’instant ce que je souhaite c’est d’être plus reconnu dans le milieu et avoir mon propre studio pour produire différents artistes . Mon objectif à long terme est de créer mon propre label.

Instagram
Beat-Store
Youtube